La norme EN 124 version 2015

Publiée en octobre 2015 et applicable depuis cette date, cette norme est candidate à l’harmonisation, mais elle n’a pourtant pas été citée au Journal Officiel de l’Union Européenne, ainsi les produits qui y sont conformes ne peuvent donc prétendre à l’apposition d’un marquage CE tant que la Norme NF EN124 version 2015 n’est pas harmonisée. Il est probable que ce ne soit pas le cas avant la prochaine révision dans 5 ans.

Il est donc formellement interdit dans cette situation, d’apposer le marquage CE sur les produits EN 124 : 2015 ou de produire des déclarations de performance, dites DOP ou DDP, au sens de l'annexe ZA et du Règlement des Produits de la Construction.

De statut volontaire NF EN124:2015 est applicable partout où elle est prescrite. En complément certains pays peuvent l’imposer de manière obligatoire, ou éditer des compléments nationaux.

Les principales évolutions de la norme sont :
• NF EN124 version 2015 comporte 6 parties, notamment pour intégrer les nouveaux matériaux :
- Partie 1 : Définitions, classification, principes généraux de conception, exigences de performances et méthodes d'essai
- Partie 2 : Dispositifs de couronnement et de fermeture en fonte
- Partie 3 : Dispositifs de couronnement et de fermeture en acier ou alliage d'aluminium
- Partie 4 : Dispositifs de couronnement et de fermeture en béton armé d'acier
- Partie 5 : Dispositifs de couronnement et de fermeture en matériaux composites
- Partie 6 : Dispositifs de couronnement et de fermeture en polypropylène (PP), polyéthylène (PE) ou polychlorure de vinyle non plastifié (PVC-U)
D’autre part la définition de « système d’assurance » ainsi que « accessoire de verrouillage » ont été précisés
Le marquage des produits doit faire référence aux matériaux, EN 124-2, EN 124-3, EN 124-4, EN 124-5, EN 124-6 et apposé sur les produits déclarés conforme à cette version EN 124:2015.

• La norme NF EN 124 version 2015, qui comporte au total une trentaine d’exigences techniques, intègre :

3 nouveaux essais mécaniques par rapport à la version 1994 :
- Essai de résistance à la glissance, prévention des risques de chutes liés à l’état de surface des dispositifs,
- Essai de basculement, garantie de la stabilité des tampons,
- Essai de soulèvement, évaluation de l’assurance (anti-soulèvement) des tampons et/ou grilles dans leur cadre

La prise en compte de la sécurité des enfants sur prescription :
- Si des dispositions spécifiques l’exigent, des équipements de conception doivent être intégrés
Pour les parties 3, 4, 5 et 6 qui définissent les exigences de nouveaux matériaux, des tests additionnels spécifiques par matériaux sont prévus.

• La norme NF EN 124 version 2015 et le système d’assurance qualité par rapport à la version 1994 :
- La certification par tierce partie indépendante n’est plus obligatoire mais volontaire.
- Le fabricant peut engager sa responsabilité en s’auto-déclarant conforme à l’ensemble des critères de la norme. Les marques de qualité resteront la garantie de la conformité des exigences de la norme.
- La mise en place d’un système d’EVCP (Evaluation et Vérification de la Constance des Performances) et de CPU (Contrôle de Production en Usine), commun à tous les matériaux de fabrication certifiée ISO 9001 ou non.
Ce système d’EVCP impose des fréquences de contrôle pour chaque famille de produits tous les 5 000 unités ou 6 mois maximum.